Satanée insomnie

satane insomnie

Insomnie,
Que ce mot est joli,
En apparence
Seulement,
Car en substance
Il est éreintant,
Quand c’est son enfant
Qui l’entreprend.

Il y a des sanglots,
Des cris,
Des babillages,
En pleine nuit.

Il y a des coups de pied,
Des gigotements,
Des griffures,
Dans le lit de ses parents.

Il y a aussi des tirages de cheveux,
Souvent douloureux,
Parfois même des postillons,
Qui nous font perdre notre raison,
Notre patience aussi,
Quand cela fait trois heures et demi.

On est à bout,
On est debout,
On le fait jouer,
Espérant l’épuiser,
On lui parle,
Implorant sa morale,
On le berce,
Pour qu’il cesse.

Mais rien ne fonctionne,
Monsieur est en pleine forme,
Alors on subit
Cette affreuse nuit !

 

BONUS ASTUCE

QUELQUES COMPTINES PHARES DE BÉBÉ

* Un éléphant qui se balançait… écouter
* Ainsi font font font les petites marionnettes… écouter
* Ah les crocodiles… écouter
* C’est la mère Michèle qui a perdu son chat… écouter

Laisser un commentaire