Monsieur curieux

monsieur curieux

Tu es une vraie commère,
Pour toi, aucun mystère,
À l’affut de tout,
Tu regardes partout.

Chaque grincement,
Chaque son,
Chaque mouvement,
Capte toute ton attention.

Peu importe ce que tu faisais,
Tu arrêtes tout d’un trait,
À la recherche d’un nouveau potin
Que tu traques avec entrain.

Un coup d’œil devant toi,
Un coup d’œil derrière,
Sur le côté droit,
Ou bien de travers,
Peu importe les torticolis,
Tous les risques sont pris,
Pour être dans le coup,
Au courant de tout.

Un vrai concierge,
Nouveau passe-temps qui chez toi émerge,
Mais quoi de mieux,
Que de te savoir déjà si curieux !

INFORMATION

PARLER AVEC LES TOUT-PETITS

Dans le précédent article « jeu de parents », j’ai expliqué pourquoi il est important de parler aux tout-petits et de quoi leur parler. Nous allons voir ici « comment leur parler ».

1. Mettre son discours en accord avec ses émotions et parler vrai. En effet, les faits priment sur les paroles chez les jeunes enfants et derrière les mots, il y a le langage du corps. Exemple : ne pas dire que tout va bien si l’on est triste, l’enfant s’en rend compte.
« DIRE CE QUE L’ON FAIT ET FAIRE CE QUE L’ON DIT ».

2. Donner des repères. Des repères verbaux : nommer (ex: si on déménage « on change de maison »). Des repères visuels : montrer (ex: si on déménage « lui faire visiter l’espace »). Des repères sensori-moteurs / joindre le geste à la parole (ex : si on déménage « dire au revoir à l’ancienne maison avec la main, fêter le départ…»).

3. Ne pas raconter de fables car :
* Les jeunes enfants (avant 6/7ans) prennent les mots au pied de la lettre (pas d’accès à la métaphore ni au second degré).
* Parce que cela peut angoisser l’enfant.
* Parce que cela peut mettre à mal la confiance accordée à l’adulte. Nommer les choses pour ce qu’elles sont, avec les mots qui les désignent et non comme « doudou est parti en voyage, Mamie est partie habiter dans une étoile…». « IL FAUT QUE LA RÉALITÉ DEMEURE DANS LES MOTS DE LA RÉALITÉ ».

Laisser un commentaire