Migrant

migrant

Avant,
J’avais deux télés chez moi,
J’avais des jouets en bois,
J’allais à l’école comme toi.

Avant,
Mes parents avaient un emploi,
J’allais au cinéma,
Je vivais comme toi.

Puis, la guerre est arrivée
Et elle ne nous a pas épargné,
Elle nous a tout enlevé
Jusqu’à notre sécurité,
Nous obligeant à tout quitter,
Fuir vers d’autres contrées.

Aujourd’hui,
Je n’ai plus de toit,
Plus de maison,
Plus de chez moi.

Aujourd’hui,
Je marche pas à pas,
Franchis chaque frontière devant moi,
Je ne mange presque pas,
Je suis fatiguée, je dors dans le froid.

Aujourd’hui,
Je découvre ce qu’est l’effroi,
La mort rôde autour de moi,
Je suis devenu un hors la loi,
Un migrant comme on appelle ça.

J’avais tout avant,
Plus rien dorénavant.

Mon unique rêve maintenant,
Qu’un pays nous accueille le coeur grand,
Nous offre la possibilité simplement
De nous reconstruire avec mes parents,
Nous créer un futur plus clément.

Car je n’ai que 7 ans, comme toi,
Et toute une vie, encore, devant moi.

– – – Suite au visionnage du film « EXODE », documentaire poignant sur les migrants qui tentent de rejoindre l’Europe – – –

1 Commentaire

  1. loan dit : Répondre

    J’aime ce poème, il est vrai, émouvant, réaliste.
    Vivre tout simplement !!!

Laisser un commentaire